Journées européennes du Patrimoine 2011

« Un monde sous nos pieds » : un thème en or blanc pour le Sentier du Sel ! Exploration d’une « grotte » à saumure et quête souterraine de la pierre philosophale furent les moments forts de ces journées à Salin sur Ollon…

C’est sur le site historique de Salin, sur les hauts d’Ollon, que débuta, au 16e siècle, l’exploitation de l’or blanc. Une quête souterraine qui a laissé des traces sur et sous nos pieds, explicitées au public par deux fins connaisseurs issus des 18e et 19e siècles !

Dûment casqué, le public s’apprête à découvrir l’impressionnant réservoir à saumure de Sanfins, classé monument historique, ouvert exceptionnellement pour l’occasion…

Sous la conduite de cinq spéléologues du Club Spéléo de Lausanne, nos explorateurs suivent avec émotion la lente avancée des mineurs du 18e siècle, gravée mois par mois dans le couloir menant au vaste réservoir souterrain (ici : I D pour 1er décembre 1724).

Au cœur du mystérieux castel de Salin, les visiteurs suivent jusque dans le ventre de la terre l’alchimiste du 16e siècle Nicolas Barnaud, qui prospecta en ces lieux dans l’espoir de créer la fameuse pierre philosophale.

Une exposition baptisée «Le Sel de l’alchimie», conçue comme une quête initiatique…

… où Nicolas Barnaud en personne guide le visiteur, lui faisant découvrir, au fil d’un véritable jeu de piste, le rôle joué par l’alchimie en Suisse au 16e siècle.

Nous voilà dans l’antre de l’alchimiste, où sont dévoilés les secrets de la fabrication de la pierre qui permet de transmuter le plomb en or…

… tandis qu’au fil de sa quête, le visiteur comprend les liens qui unissent le sel à la pierre philosophale…

… et se voit initié au secret des secrets, où la pierre philosophale n’est pas ce que l’on croyait !

Un double «voyage au centre de la terre» qui n’a pas manqué d’ouvrir l’appétit de nos explorateurs, comblés par une dégustation aux plantes sauvages et un repas servi au sein de la Maison de Salin !

C’est l’heure du conte, où petits et grands revivent l’émouvante aventure du chevrier Bracaillon, qui découvrit au cœur de la montagne le premier filon de sel suisse !

Du sel contenu dans des sources, captées au plus profond de la roche au moyen d’aqueducs en bois baptisés «saumoducs», que le public s’amuse à percer à l’ancienne sous l’experte conduite des bûcherons de Salin… et d’Isaac Gamaliel de Rovéréa, directeur des mines revenu spécialement du 18e siècle pour l’occasion !

Partenaires et sponsors

Ces Journées européennes du patrimoine ont été organisées en collaboration avec :

L'Association Cum Grano Salis, organisatrice de ces Journées, remercie tout particulièrement la Commune d'Ollon, la Division patrimoine du Service immeubles, patrimoine et logistique du Canton de Vaud (SIPAL) et la Fondation Musée suisse du Sel pour leur soutien à cette manifestation.

Quelques liens utiles

Photos : © Alba Overney, Ada Trisconi, Pierre-Yves Pièce, Nilda Cirafici


Le Sentier du Sel est sur Facebook !

Salsita, la mascotte du Sentier du Sel, vous informe sur les dernières nouveautés !


La Suisse à pied

Profitez de cette belle période pour découvrir le Sentier du Sel ! Un parcours didactique sélectionné par Suisse Rando.


Changements